Journée d'étude

Publié le par exposition jours de lessive

A l’occasion de l’exposition « Jours de lessive… » l’IERP (Institut des Etudes Régionales et des Patrimoines), vous invite à suivre un cycle de conférences. Une journée d’étude intégrant les problématiques de recherche de l’IERP (nouveaux acteurs, nouveaux patrimoines) permettra une approche interdisciplinaire du lavage :

« Cycles de lavage, cycles d’innovation »

le mercredi 29 novembre
Amphithéâtre JO1
10h30-17h30

          Aussi longtemps que laver, entretenir le linge n’a été qu’une tâche pénible, voire vulgaire en tous cas peu valorisante, on ne s’est guère penché sur ce sujet en y ajoutant, découvrant, des touches psychologiques, sociales et même sociologiques…

          Mais aujourd’hui que nous devons sans mère Denis, laver notre linge sale ou presque propre en famille, il arrive que l’on ne trouve pas indigne de penser, réfléchir, observer le pourquoi et surtout le comment d’une telle tâche.

          Nous aborderons l’histoire des innovations des techniques de lavage, des produits lessiviels et des textiles.

 
10h : Accueil des participants
 
10h25 : Introduction de Jacqueline Bayon
 

10h30 – 11h10 : Anne Saint Dreux, présidente de la Maison de la Pub,

 

Quoi de plus banal qu’un film sur la lessive… Des publicités que l’on fuit aux linéaires uniformes des grands magasins, l’univers lessiviel véhicule la dose d’ennui la mieux partagée par le commun des mortels. Et pourtant… Que de mystères se cachent derrière ces paquets de linge sale que la ménagère cache et que l’on exhibait jadis sur la place publique du lavoir, quelles doses de culpabilité cristallisées par ces taches que l’on veut faire disparaître à coups de battoir ou par le biais du matraquage publicitaire.

 

La lessive est, en fait, un sujet passionnant quand on y regarde de près : la religion, les tabous, la condition féminine, le droit du travail, la psychologie ménagère, les enjeux économiques, le qu’en dira-t-on, la morale, l’amour, l’art, le populisme, sont autant d’angles de vue qui donnent à ce sujet banal des résonnances profondes qui touchent chacun de nous.

 

A travers l’histoire du lavage moderne, Anne Saint Dreux propose de décrypter la manière dont les publicitaires se sont approprié les notions du Beau et du Propre et comment ils ont créé, à travers les connotations morales véhiculées par leurs propres messages, le syndrome de la « ménagère anxiogène », véritable pilier de leur fond de commerce.

 

11h15 – 11h55 : Daniel Berthod, responsable technique des produits d’entretien chez Unilever France

Les produits de lessive comme les procédés de lavage n’ont que très peu évolués au cours des millénaires et peu de documents en retracent l’épopée.

Il faudra attendre le début du XXème sicle, voire même la fin de la Grande guerre pour qu’apparaissent enfin les premiers progrès significatifs.

Et pourtant !

Quelle avancée industrielle peut revendiquer avoir autant touché à la fois le bien être et la santé publique, l’économie mondiale et l’environnement si ce n’est cette tâche du lavage du linge ?

Aujourd’hui, la lessive est une affaire simple, rapide, peu polluante et à la portée de toutes les bourses. Elle reste cependant très mal connue, pire, très dénigrée ! Elle est pourtant l’un des domaines les plus exemplaires de réussite industrielle des enjeux planétaires de Développement Durable.

 
 

12h – 12h40 : Anne Perwuelz, chimiste, ENSAIT, spécialiste des textiles techniques et notamment des textiles auto-nettoyant

Depuis une centaine d’années, les tissus et leurs entretiens ont fortement évolués. En effet, composés exclusivement de fibres naturelles il y a 100 ans, les tissus sont maintenant réalisés à partir de fibres synthétiques, de microfibres. Parallèlement les modes d’entretiens ont beaucoup changé : de l’amidon de nos grands-mères aux micro-capsules, nous ferons le point sur les traitements des tissus et comment ils contribuent à faciliter le lavage et à limiter les odeurs. Et nous tenterons de préciser les innovations pour les fibres du futur et réfléchirons sur les conséquences sur le lavage de nos vêtements.

 
12h40 – 13h : questions
 
13h – 14h30 Pause déjeuner
 

14h30 – 15h10 : Jacques Rouaud, historien, dernier commissaire du Salon des Arts Ménagers et auteur d'ouvrages sur les Arts Ménagers,

Particulièrement compétent pour raconter l’histoire du lavage et des machines qui ont libéré les femmes d’une lourde corvée et pour souligner le rôle du Salon des Arts ménagers dans cette évolution. Il fera le point sur ce que cette période a pu apporter dans la transformation de la vie quotidienne...

15h15 – 15h55 : Quyhn Delaunay, sociologue, auteur de Histoire de la machine à laver, une histoire qui parle aux femmes,

Q.Delaunay évoquera l’histoire de la culture du linge et ses confrontations avec l’innovation.

 
 

16h – 16h40 : Anne Marie Pajot, journaliste-écrivain, a participé à la création de nombreux journaux spécialisés dans le domaine de la maison et de son confort.

 

Elle utilisera son expérience de plus de 50 ans de journalisme s’adressant au public ou aux professionnels, commencé à la Revue Arts Ménagers en 1952, pour tenter d’appréhender le futur du “Jour de lessive”. Tout est imaginable parce que pratiquement réalisable. Les orientations que vont prendre tous les éléments qui entrent en jeu pour continuer à nous changer la vie permettent, sinon d’imaginer le vrai futur car on se trompe toujours, du moins d’entrevoir diverses voies possibles.

   
16h40 – 17h : questions
 
17h – 17h30 : Conclusions
 
Résumé de la journée par Jacqueline Bayon
 

Ouverture : Aurélie Brayet, doctorante en histoire et patrimoine,

Les objets quotidiens, ceux que l’on ne voit plus, les banals, les triviaux… Ces petits riens de tous les jours sont porteurs de mémoires, d’histoires, de géni, de créativité, d’usages… Ils sont notre patrimoine. Mais quel patrimoine ? Pourquoi ? Comment le valoriser ?

 
Informations pratiques
 

Exposition gratuite du 22 novembre au 2 décembre, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

 
Journée d’étude

Amphithéâtre J01, Université Jean Monnet

35 rue du 11 novembre
42023 Cedex 02
 

Arrêt de Tramway Site Tréfilerie

 

Le Mercredi 29 novembre de 10h30 à 17h30

Programme détaillé sur demande.

 

Informations publics : joursdelessive@yahoo.fr

IERP : contactez Aurélie Brayet au 04 77 42 16 64

Publié dans Journée d'étude

Commenter cet article